AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une forêt, c'est plein d'abru...d'arbres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kerorian


avatar

Récits : 95

Votre personnage
Localisation: Émeraude
Pouvoirs:
Les Liens:

MessageSujet: Une forêt, c'est plein d'abru...d'arbres.   Ven 27 Mar 2015 - 13:41

Les conflits connaissaient une relative tranquillité ces derniers temps. Une inquiétante tranquillité, le nord du continent, occupé par les insectes, ne menait plus d'assaut important depuis un moment et cela angoissait les protecteurs d'Enkidiev. Cela sentait beaucoup trop fort le calme avant la tempête, aussi le Roi d'Emeraude choisit d'envoyer des éclaireurs. Mobiles, puissants et plus discrets qu'une troupe plus importante, ce sont les Chevaliers d'Emeraude qui furent envoyés.

L'expédition à destination du Royaume des Elfes se composa d'Elyas, originaire du pays qui connaissait donc ces contrées et le peuple qui y vivait. La garantie de leur loyauté était une arme précieuse par ces temps troublés et emplis de trahison. Le choix de son binôme posa problème un moment, à chercher qui était le plus à même de le suivre dans cette mission. Finalement c'est Kerorian qui se proposa, même pire qui s'imposa. Il équipa son cheval et se joignit à son frère sans réfléchir ni permettre la moindre discussion.

Il pensait qu'il y aurait sans doute de l'action, il autant il tenait à tirer son compagnon d'un mauvais pas si la situation tournait mal, autant le guerrier rêvait de botter quelques fesses d'insectes. Malheureusement (?) pour lui, le pays était calme. Mornement calme, des arbres, des arbres et encoooore des arbres. Si Kerorian n'avait rien contre les écolo, ne voir QUE des foutus arbres pendant des heures commençait à lui courir sur le haricot.


"Qu'est-ce qu'on s'marre..."

Il bâilla largement. C'était bien beau les notions de devoir, de protection et de surveillance, mais ce n'était pas son boulot. Son humeur s'assombrit encore un peu en pensant que, pendant qu'il perd son temps à compter les feuilles d'une certaine couleur, son royaume natal a peut-être besoin de lui...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twinsdyinghearts.forumgratuit.fr/
Elyas



avatar

Récits : 446

Votre personnage
Localisation: Émeraude
Pouvoirs:
Les Liens:

MessageSujet: Re: Une forêt, c'est plein d'abru...d'arbres.   Sam 9 Mai 2015 - 17:43

Spoiler:
 

Eh bien, quelle marche... nous étions à dos de cheval mais l'angoisse, la fatigue et tout ce qui accompagnait ces mauvaises choses notamment la présence des insectes sur le continent nous épuisaient peu à peu. Mais en réalité, j'étais heureux de pouvoir retourner chez moi, de pouvoir enfin rendre visite à mes parents même si la mission assignée par notre roi n'était qu'une simple mission d'éclairage. Avait-il été si bon au point de me laisser retourner dans mon royaume ? Je ne le savais pas mais du plus profond de mon âme je le remerciais.

Je n'étais pas seul, je me trouvais avec un chevalier aussi, un nouvel ami en la personne de Kerorian, brave guerrier mais... qui aimait vraisemblablement se plaindre aussi... mais bon après un voyage d'un tel ennui je ne lui en voulait pas. Nous étions arrivés dans mon royaume que je connaissais bien pour y être né mais je n'y avais pas mis le pied depuis de nombreuses années et les forêts changent tout comme les sentiers et les routes. C'était comme une garantie de sécurité que mon père, le roi des Elfes avait mis en place avec l'aide de quelques magiciens. Les arbres étaient éveillés et chaque matin, les routes changeaient mais menaient tout de même à l'endroit voulu. Il fallait juste les trouver.

J'entendis alors Kerorian baillé dans mon dos, me faisant sourire largement comprenant qu'il était déjà bien las de mon royaume.

- T'en fais pas, on va vite arriver chez nous et tu pourras te reposer si c'est ce que tu souhaites.

Touchant, un arbre, il s'écarta de lui-même laissant apparaître derrière lui un grand sentier bien définit. Nous y entrâmes tous les deux avec nos montures et après quelques minutes de marches, nous atteignions enfin la petite ville des Elfes... déserte. Enfin, mon peuple n'aimait pas trop les étrangers mais une fois qu'ils virent mes oreilles pointues, ils finirent par se montrer. J'entendis des cordes se détendre dans les grands arbres autour de la ville, signe que les archers étaient en alerte prêts à nous descendre s'il le fallait. C'était bon signe quand même...

- Nous sommes les Che...

Quelqu'un me coupa littéralement la parole, une petite elfe qui m'attrapa le bras et me tira en direction de la demeure de mon père. J'espérais être suivit par Kerorian et en arrivant devant la maison naturelle de mon père, j'hésitais à y entrer. Je ne l'avais pas vu depuis bien longtemps et je n'étais pas vêtu pour des retrouvailles familiales, en armure verte, armé et ne sachant pas comment réagir face à lui...

Je n'eus pas à attendre longtemps, c'est lui qui sortit directement de sa maison pour me saluer. Un grand homme aux traits toujours aussi jeunes, les cheveux noirs qui tombaient dans son dos jusqu'à ses hanches. Il me salua comme il saluait tout chevalier et nous demanda à moi et mon frère d'arme d'entrer dans sa demeure.

- Merci de votre hospitalité votre altesse...

Son visage se durcit soudainement me faisant comprendre que j'avais fait quelque chose de mal mais cherchant pendant quelques secondes, je n'avais pas trouvé la faute que j'avais commise en l'ayant remercié.

- Allons mon fils, tu n'as personne à impressionner ici ! Inutile d'être si révérencieux et cela vaut pour ce chevalier aussi.

Les années avaient quelque peu fait perdre à mon père sa bonté d'autrefois mais il n'était pas devenu un homme mauvais bien au contraire, il veillait sur son peuple du mieux qu'il pouvait mais sa position ne le mettait pas dans une situation des plus confortables loin de là.

- Père, nous avons...

- Ta mère aimerait te revoir Elyas, elle se trouve près de la mer avec d'autres personnes, va la rejoindre, je m'entretiendrai seul à seul avec ton confrère.

Sans dire un mot de plus, je quittais la demeure de mon père en le laissant avec Kerorian tandis que je soupirais bruyamment las qu'on me coupe la parole aujourd'hui ! Ca commence à bien faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpgemeralds.forumsactifs.com
Kerorian


avatar

Récits : 95

Votre personnage
Localisation: Émeraude
Pouvoirs:
Les Liens:

MessageSujet: Re: Une forêt, c'est plein d'abru...d'arbres.   Dim 10 Mai 2015 - 13:01

Son frère semblait beaucoup plus enjoué que lui à l'idée de s'aventurer dans le royaume des Elfes, en revanche il se méprenait quant à son ennui. Il n'était pas fatigué, les périples et les trajets étaient une formalités pour tous les Chevaliers d'Emeraude. Ils étaient des soldats après tout, et même des soldats d'élite...probablement.

Mais plus encore que tous ses compagnons, Kerorian était un guerrier. Un homme d'action, fait pour foncer au cœur de la mêlée et opposer toute sa force et son adresse face aux légions du Mal. Ce n'était pas un messager, dont la seule mission était de se paumer dans une épaisse forêt infestée de bouffeurs de salade pour dire "coucou papa" ou "bonjour monsieur" selon la personne.

Cette mission lui tapa encore plus sur les nerfs quand, après des tours et détours à travers les bois, ils arrivèrent dans un village...désert. Quelques bruits provenaient des arbres, et le Chevalier dut se retenir de porter la main à ses armes. Il n'aimait pas être observé sournoisement.
Elyas commença à les présenter comme les Chevaliers d'Emeraude, mais n'eut même pas le temps de finir sa phrase qu'il fut embarqué par une fillette. Kerorian haussa tout d'abord un sourcil, puis jaugea qu'il était préférable de suivre son compagnon.

Un homme à l'air jeune les salua avant de les inviter à entrer dans sa demeure. Fidèle au protocole règlementaire, le demi-elfe le remercia avec révérence alors que le guerrier demeurait rigide comme un piquet. Le roi des elfes sembla s'offusquer des manières de son fils, arrachant un maigre sourire au champion, mais ne lui laissa même pas le temps de s'exprimer qu'il l'envoyait déjà ailleurs, prétextant vouloir parler avec le géant d'Emeraude.
Kerorian sentit d'ailleurs son frère quitter les lieux avec agacement. Finalement il n'était peut-être pas venu pour rien... Une fois seul avec le roi, il le fixa, le détaillant avec attention. La longévité des elfes était une légende fascinante, la voir face à soi était une expérience intéressante. Le guerrier leva une main en guise de salut, puisqu'il se retrouvait maintenant en privé avec le roi.


"Salut m'sieur. Je suis Kerorian, des Chevaliers d’Émeraude. Notre roi nous a envoyé pour vérifier si tout allait bien, 'rapport aux insectes tout ça."

Les elfes étaient adroits et mystiques, leurs forêts capables de changer les chemins et de garder leurs portes. Mais le pays était tout de même très exposé, si une attaque massive survenait, les insectes n'auraient qu'à raser arbre après arbre jusqu'à trouver les elfes. Ceux-ci étaient loin d'être sans défense, mais si leurs terres brûlaient, Kerorian ne donnait pas cher de leur peau.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twinsdyinghearts.forumgratuit.fr/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une forêt, c'est plein d'abru...d'arbres.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une forêt, c'est plein d'abru...d'arbres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Bande] Gobelins des forêts
» [HRP] Description de la forêt
» Une petite leçon dans la forêt
» La forêt morvandelle
» Plein le cul de palpatine et de son sénat de mes deux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone RPG [Enkidiev] :: Royaume des Elfes :: La Forêt-