AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une attribution des plus... étranges [Isaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elyas



avatar

Récits : 446

Votre personnage
Localisation: Émeraude
Pouvoirs:
Les Liens:

MessageSujet: Une attribution des plus... étranges [Isaël]   Sam 9 Mai 2015 - 17:16

Spoiler:
 

Je m'étais réveillé calmement ce matin là, réveillé par les doux rayons du soleil qui passaient au travers des fils très fins du rideau à la fenêtre. Dormir la fenêtre ouverte était devenue une habitude pour moi, il faisait non seulement trop chaud en ce moment mais entendre les divers bruits de la nuit, bien assez différents des bruits que les hommes faisaient le jour m'enchantaient. Tout était bien trop différent une fois le soleil couché comme si l'ombre de la nuit provoquait chez les gens une sensation de crainte, comme si un danger imminent se présentait au-dessus du continent sans que nous ne puissions faire quoi que ce soit. C'était vrai, le danger était bien présent, les troupes de l'Empire étaient maintenant sur le continent et plusieurs pays étaient sur le qui-vive guettant le moindre danger à l'horizon.

Depuis que nous avions appris ceci, depuis que j'avais rejoint l'ordre, nous n'avions pris part qu'à très peu de batailles car pour l'heure les murailles du Royaume d'Argent tenaient le coup mais j'étais de plus en plus inquiet pour mon royaume de naissance. Ce royaume était pris en tenaille entre le Royaume déchu et abandonné des Fées et celui de Shola. Si aucune nouvelle n'avait été donné ces derniers jours, l'inquiétude était bien plus présente que d'habitude mais je ne doutais pas un seul instant que mes parents et les soldats Elfes bien que farouches défendraient leur royaume avec bravoure ou enverraient une demande de renfort directement à Émeraude.

Sortant de mes réflexions qui ne semblaient n'avoir pas de raison d'exister à l'heure actuelle, je me levais de mon lit pour m'habiller avant d'aller prendre un petit bain rapide avant de sortir dans la cour observer les personnes qui arrivaient et qui partaient de bon matin. Certains me connaissaient déjà, me saluant révérencieusement. Mes oreilles pointues étaient déjà si connu dans cet endroit alors que je n'avais eu le titre de Chevalier que très peu de temps. En même temps nous n'étions pas des centaines pour l'instant...

Je savais que ma sœur se trouvait aussi dans cet endroit, balayant la cour rapidement, je soupirais en ne l'apercevant pas pensant qu'elle dormait encore à une heure pareille mais tant pis... je n'étais pas son maître mais quand bien même, le grand frère que j'étais aimait avoir l’œil attentif sur sa jeune sœur.

Je m'étirais alors tout en me dirigeant vers l'endroit qui était dédié à l'entrainement des écuyers et tout autre personne souhaitant s'entrainer à l'arc ou encore à l'épée. Malheureusement, je n'atteins pas ma destination, un garde vêtu étrangement apparaissant devant moi comme par magie et m'incitant à m'arrêter.

- Navré Chevalier, le magicien vous fait quérir dans sa tour, immédiatement.

Sur ces mots, il disparut aussi soudainement qu'il était apparu... était-ce un apprenti magicien qui s'amusait à se téléporter ici et là... tant pis. Je m'arrêtais un moment et pensais que je n'étais guère bien vêtu pour une entrevue avec ce magicien. Que me voulait-il déjà ? Peu importait en fait, je me dirigeais vers la tour, le sourire sur le visage, l'air insouciant alors que nombre de choses inquiétantes traversaient mon esprit.

Une fois arrivé devant la tour, je gravis les marches rapidement afin d'arriver au sommet et me retrouver devant une porte qui, lorsque je voulus frapper, s'ouvrit d'elle-même. J'entrais dans la pièce calmement et vit que le magicien m'attendais, dos à moi, regardant la cour de sa fenêtre, la seule qui s'y trouvait. Vêtu d'un grand capuchon vert, je ne pouvais voir son visage mais pour l'avoir côtoyer quelques fois, je savais qu'il était un homme bon mais tout de même un magicien à ne pas titiller.

- Vous m'avez demandé?

Il se retourna vers moi et m'invita à avancer de quelques mètres dans la pièce qui était plus grande qu'elle ne paraissait au premier abords. C'est alors que je remarquais la présence d'une autre personne dans la pièce, une jeune fille... étrange.

- Oui, Chevalier Elyas, j'ai une mission à vous confier, des plus importantes.

Mon air joyeux et insouciant se transforma soudainement, devenant sérieux et inquiet, j'attendais avec une patience incroyable, comme s'il n'allait jamais le faire, qu'il me dise enfin ce qui m'attendait.

- Voici Isaël, anciennement élève... elle semble prédisposée à servir déjà sous la bannière des Chevaliers d'Emeraude, elle doit cependant apprendre des meilleurs et ton caractère semble parfaitement adéquate avec le sien. Je ne doute absolument pas que vous vous entendrez bien et qu'elle apprendra tout ce qui est nécessaire à faire d'elle un Chevalier de votre trempe.

Me faisait-il tous ces compliments pour que j'accepte ou pensait-il vraiment ce qu'il disait à ce moment-là ? Effaçant mon sourire face à cette vague de compliments, je me rappelais qu'il s'agissait là d'un magicien, DU magicien du Royaume d'Emeraude et que lire dans les pensées lui était bien aisé. Le regardant furtivement, je compris en croisant son regard soudainement sombre qu'il m'avait percé à jour. Devenant blême, pâle, gêné, je souhaitais ne pas avoir été là à cet instant.

- … et espérons que tu ne lui apprendras pas à être si téméraire et insouciant que toi, jeune Chevalier!

Cette phrase avait sonné comme un coup de tonnerre, me ramenant à l'ordre directement sans crier garde.

- Hm... très bien, je ferai selon vos désirs.

Mon regard se porta vers la jeune fille, un regard attendrissant mais quelque chose me disait intérieurement qu'elle allait m'en faire voir de toutes les couleurs... est-ce que je me trompais ? Elle seule pouvait le savoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpgemeralds.forumsactifs.com
Isaël d’Émeraude


avatar

Récits : 20

Votre personnage
Localisation: Château d’Émeraude
Pouvoirs:
Les Liens:

MessageSujet: Re: Une attribution des plus... étranges [Isaël]   Sam 9 Mai 2015 - 21:56


Spoiler:
 

Ce matin-la, Isaël savait que sa vie allait changer. Elle se réveilla aux aurores, bien avant le reste du château, si bien que les seuls émotions qu'elle captaient étaient très diffuses, lui parvenant depuis le monde lointain des rêves. Un sourire étira les lèvres de l'enfant. Elle adorait se réveiller avant tout le monde, car le calme régnant dans le château était alors très reposant pour ses sens magiques. Et puis elle se souvint de la raison qui l'avait poussée à se réveiller. La veille, après une longue conversation avec le mage, il avait convenu qu'elle était prête à devenir écuyère. Elle était impatiente, et en même temps... Elle redoutait ce moment. Elle savait qu'elle n'aurait pas de cérémonie pour sa nomination en tant qu'écuyère car elle ne se ferait pas en même temps que celle des autres élèves, elle avait demandé au magicien de faire cette exception pour elle car elle n'aurait tout simplement pas supporté l'avalanche d'émotions qu'une tel manifestation aurait engendré et que, en tant que nominée, elle n'aurait pas eu le droit de quitter la fête... L'affectation se ferait donc en huis-clos dans la tour du magicien, et elle devait l'y rejoindre plus tard. Elle appréhendais ce moment, car elle ne savais pas quel chevalier allait être désigné pour veiller sur elle et lui apprendre à se battre. Sans vouloir trop se l'admettre, elle souhaitait que ce fut Kerorian.

Le chevalier aux cheveux bleus était reposant pour l'esprit de la fillette, il ne s'emportait pas pour rien, et ses émotions étaient calmes et posées. Elle pensait que c'était la raison qui la poussait à graviter autour de lui comme elle avait tendance à le faire, mais quelque part elle avait un doute... Elle se leva de son lit et attrapa ses affaires pour s'habiller rapidement. Elle voulait prendre un bain avant de retrouver le magicien dans la tour, et puisque personne n'était levé elle aurais la salle d'eau pour elle seule. Elle enfila une tunique, noua sa ceinture autour de ses reins et passa ses pieds menus dans ses bottes de cuir avant de s'attacher les cheveux à l'aide d'un ruban noir. Puis elle quitta le placard que l'on avait aménagé pour elle pour se rendre aux bains.

Lorsqu'elle se glissa dans l'eau chaude, elle laissa échapper un soupire de contentement. L'eau était bien l'un des éléments qu'elle adorait le plus au monde. Les insectes la détestaient, et elle n'avais pas pu se laver pendant les dix années de son enfance pour cette raison, mais depuis qu'elle habitait à émeraude elle passait tout le temps qu'elle pouvait dans les sources. Chaque occasion de se baigner était bonne, et elle ne supportait plus d'être sale. c'était encore une des raisons qui faisaient qu'elle aimait se réveiller avant tout le monde. Elle avait plus de temps pour se laver et profiter de son bain.

Lorsqu'elle sentit le château s'éveiller, elle poussa un soupire las. Encore une journée à capter des milliers d'émotions et à les isoler tant bien que mal... Parfois, la fillette se décourageait un peu du travail effarant qu'elle devait effectuer chaque jour pour mettre une bride à son pouvoir incontrôlable, mais elle ne laissait jamais tomber pour autant. Elle sortit de l'eau, se sécha rapidement et démêla sa chevelure encore humide à l'aide d'un peigne en corne avant de les nouer comme à son habitude. Ses vêtements à nouveau enfilés, elle sortit de la salle d'eau pour regagner la cour ou les gens commençaient à circuler. Elle ferma les yeux et emplit ses poumons d'une grande quantité d'air, prenant ainsi tout son courage. Elle regagna ensuite l'enceinte du palais pour gravir les marches et parcourir les couloirs menant à la tour du magicien.

La porte s'ouvrit avant qu'elle n'ait besoin de la pousser. Bien entendu, le mage avait senti l'arrivée de son élève. Elle ne s'étonnait plus de ce genre de phénomène depuis longtemps. Dans la salle, elle sentait la présence du mage. Ses émotions étaient neutres pour l'instant, et l'enfant ne se risqua pas à explorer ses pensées pour savoir qui il avait choisi pour s'occuper d'elle. Elle sentit son cœur se serrer, espérant de tout son être qu'il désignerais le chevalier à la tignasse bleu.

« Bonjour, maître magicien. »

« Bonjour, Isaël. »

Le mage, lui, ne se gêna pas pour explorer les pensées de son ancienne élève, et il se sentit désolé pour elle. Un peu. Car il avait déjà choisi un écuyer pour Kerorian, et que ce n'était pas elle. En captant le sentiment du magicien, Isaël ne put s'empêcher de se mordre les lèvres, sentant l'angoisse monter encore un peu plus en elle. Elle regarda la porte avec appréhension, guettant les pas dans les escaliers, qui ne tardèrent pas à se faire entendre. Elle capta des émotions joyeuses, quoi qu'un peu troublées par un appel si matinal de la part du maître magicien d'émeraude. Lorsque le nouvel arrivant passa par la porte qui, une nouvelle fois, s'ouvrit par magie, elle sentit une réelle déception en elle. Elyas était un semi-elfe joyeux, mais elle ne l'avait jamais réellement trouvé remarquable. Il était un peu trop joyeux au gout de la fillette. Et puis il n'avait beau être qu'à moitié elfe, ceux de cette race étaient toujours les premiers à mourir.

« Vous m'avez demandé? »

« Oui, Chevalier Elyas, j'ai une mission à vous confier, des plus importantes. »

Elle baissa l’œil, ses sourcils se fronçant, et elle passa une main distraite sur l'orbite vide de son œil droit. Ce geste était presque aussi machinale pour elle que de passer les doigts dans ses cheveux. Elle était déçue oui... Mais cela ne l'empêcherait pas de mener à bien son projet de devenir chevalier. Une étincelle de détermination nouvelle brilla dans son cœur tandis qu'elle sentait l'inquiétude s'éveiller dans celui de son nouveau maître. Elle releva les yeux, résolue à faire de son mieux malgré ce petit contretemps dans ses plans. Et puis cela ne l'empêcherait pas de voir le chevalier aux cheveux bleus...

« Voici Isaël, anciennement élève... elle semble prédisposée à servir déjà sous la bannière des Chevaliers d'Emeraude, elle doit cependant apprendre des meilleurs et ton caractère semble parfaitement adéquate avec le sien. Je ne doute absolument pas que vous vous entendrez bien et qu'elle apprendra tout ce qui est nécessaire à faire d'elle un Chevalier de votre trempe. »

Un sentiment de gêne envahit l'enfant, et elle mit quelques secondes à réaliser que ce sentiment émanait du chevalier. Avec un nouveau froncement de sourcils, elle s'efforça d'isoler l'émotion du semi-elfe pour qu'elle ne l'affecte pas, mais le rouge avait déjà eu le temps de lui monter aux joues. Elle jura intérieurement, se composant à nouveau une façade neutre.

« … et espérons que tu ne lui apprendras pas à être si téméraire et insouciant que toi, jeune Chevalier ! »

Téméraire et insouciant ? Voila qui promettait d'être joyeux tiens... La fillette riva le regard de son œil unique dans celui du chevalier qui devenait en cet instant son mentors, et capta le regard attendrit qu'il posait sur elle. Elle haussa les épaules, percevant ses inquiétudes sur la relation maître-élève qu'ils allaient entretenir à partir de ce jour. Il avait peur, mais pas tellement violemment, c'était plus comme une interrogation inquiète, mais l'enfant n'en savait pas plus. Elle posa un genoux à terre devant le semi-elfe sans le lâcher des yeux.

« Je vous promet d'être une élève attentive, à défaut d'être une élève facile... »

Elle eut un léger rire en sentant le regard de reproche que posa sur elle le magicien, mais elle se devait d'être honnête avec ce chevalier qui la prenais sous sa tutelle. Elle ne se plierait pas à ses ordres facilement, car elle supportait très mal que l'on essaye de faire preuve d'autorité envers elle depuis... Et bien depuis toujours en faite. Cela venait certainement de tous les ordres qu'elle avait pu recevoir lorsqu'elle était encore esclave. Mais elle se jura que s'il le fallait, elle se ferait violence pour obéir à ceux de son nouveau maître. Si elle les trouvait justifiés ou qu'il lui en expliquait les raisons. Pour elle, c'était déjà un énorme effort...

Patiemment, elle attendit que le chevaler lui dise de se relever et de la suivre. Elle avait hâte de commencer l'entraînement, d'apprendre à se battre contre les hommes-insectes. Aujourd'hui, elle posait le premier pas sur le long sentier qui mènerait, au final, à la libération du continent, à sa propre vengeance et, peut-être, à la disparition définitive de ses ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une attribution des plus... étranges [Isaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ces mots étranges, venus d'ailleurs ...
» Ces vérités étranges qui parfois vous traversent l'esprit
» Isaëlle [Guérisseuse]
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» Une étrange découverte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone RPG [Enkidiev] :: Royaume d'Émeraude :: Le Château :: Tour des Magiciens-